Le parfum vert de Nicolas Pariser

Vincent Lacoste et Sandrine Kiberlain forment un joli duo d’enquêteurs malgré eux. L’un est acteur à la comédie française quand à Claire interpretée par Kiberlain elle est dessinatrice de BD qui peine à rencontrer le succès, comme elle se plaît à le rappeler elle a vendus à peine 70 exemplaires. En pleine séance de dédicace elle prend la poudre d’escampette, comme elle le dit; mes fans pourront attendre. Cela tombe bien car personne ne se presse à la séance. Les deux protagonistes cherchent constamment à fuir leurs problèmes respectifs d’ordre privé, pour Vincent Lacoste cela concerne son divorce après 1 ans de mariage. Pour Claire, un repas chez sa mère en présence de sa sœur avec qui elle ne s’entend guère. Le film à la photographie des vieux films d’espionnage mais aussi ses décors et la fraîcheur de son écriture le rend actuel et en phase avec son temps. L’aventure pour l’aventure sorte de Tintin des temps moderne, voilà un charmant petit polar burlesque. Toujours aussi bien écrit de la part de Nicolas Pariser.

Ma Note

3,5/5