Holly Spider de Ali Abbasi

Tapis dans l’ombre, rôde un mal et il est dévastateur pour tout un pays. D’après une histoire vraie qui se déroule en 2001 en Iran au moment des attentats du World Trade Center. Pour une bonne partie de la population, le tueur en série que l’on surnomme l’araignée est considéré comme un nettoyeur important face aux femmes de mauvaise vie. Comme envoyé en mission par le tout puissant. Avec son nouveau film, 3 ans après « Border » découvert à un certain regard qui avait reçu un prix, voilà le retour d’Ali Abbasi en compétition cette fois-ci. Toujours une grande maîtrise à travers sa mise en scène au plus proche des protagonistes,  dans cette ambiance lourde et pesante. Porté par deux comédiens remarquables en la personne de Zahra Amir Ebrahimi qui incarne une journaliste en pleine investigation qui délivre ici une très belle prestation et du côté du tueur on retrouve l’acteur Mehdi Bajestani à la folie tout simplement fascinante. Jusqu’au bout le suspens prédomine et l’effroi n’est jamais très loin, doit-on laisser la porte ouverte aux pires des individus…

Ma Note

4/5