God’s Creatures de Saela Davis & Anna Rose Holmer

Toutes les huîtres ne renferment pas une perle nacrée étincellante. Non, le champignon contamine toute une famille et infeste toute une entreprise. Voilà un retour au pays peu salvateur du fils exilé en Australie pendant bon nombre d’années. La mer monte, le courant est fort, la houle se fait vive et irréparable. Dommage que le scénario n’apporte pas plus de profondeur au personnage de Paul Mescal découvert dans l’excellent « Normal People » comme le sentiment de déjà vu en mieux malgré la bonne interprétation de Emily Watson et Aisling Franciosi.

Ma Note

2/5