TOP FILMS 2019

LE VOICI ENFIN AVEC DU RETARD MON TOP 2019 

 

 

Hors-compétition 

Mektoub my love, Intermezzo

d’Abdelatif Kechichemmlintermezzo2-700x394[1]

30

Booksmart

de Olivia Wilde2950890.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

La belle surprise disponible sur Netflix, le scénario est vraiment bon. Assez impressionnant les choix de mise en scène d’Olivia Wilde pour un premier film. Kaitlyn Dever et Beanie Feldstein son remarquable.

29

La vie scolaire

de Grand Corps Malade & Mehdi Idir2476639.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique La Vie Scolaire de Mehdi Idir & Grand Corps Malade

28

It must be heaven

de Elia Suleiman0867976.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique It must be Heaven de Elia Suleiman

27

Le Mans 66

de James Mangold5443859.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique Le Mans 66 de James Mangold

26

Et puis nous danserons

de Levan Akin5619754.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique Et puis nous danserons de Levan Akin

25

Tu mérites un amour

de Hafsia Herzi1024594.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx1[1]

Critique Tu mérites un amour de Hafsia Herzi

24

Marie Stuart reine d’Écosse

de Josie RourkeMARY QUEEN OF SCOTS

Critique Marie Stuart, Reine d’Ecosse de Josie Rourke

23

Bienvenue à Marwen

de Robert Zemekis4770008.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Impossible de se souvenir du passé et pourtant ce village le propulse vers le futur. Voici le croquis d’une sublime souffrance.

22

La mule

de Clint Eastwood5678183.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Critique La Mule de Clint Eastwood

21

Le chant du loup

de Antonin Baudry1210081.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Critique Le chant du loup de Antonin Baudry

20

Bacurau

de Kleber Mendonça Filho & Julianne Dorneless 3286178.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Du ciel le désespoir et la violence ne se voient pas. Le grand oiseau récolte alors les miettes périmées d’un pays.

19

Les Misérables 

de Ladj Ly 

3912185.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Critique Les Misérables de Ladj Ly

18

Un grand voyage vers la nuit

de Bi Gan3228277.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx1[1]

Je me suis perdu dans les couloirs du temps. J’ai traversé les rues du passé ou du présent. Ma montre s’est arrêtée et j’ai aperçu pendant que je tournoyais, une poésie d’une extrême beauté. Ici, le rêve s’illumine et permet d’éclairer les lanternes égarées.

17

J’accuse

de Roman Polanski2371771.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Critique J’accuse de Roman Polanski

16

Midsommar

de Ari AsterDSCF3726.JPG

Critique Midsommar de Ari Aster

15

Le Lac aux oies sauvages

de Diao Yinan3318230.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Critique Le lac aux oies sauvages de Diao Yinan

14

Green Book

de Peter Farrelly4091520.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Critique Green Book : Sur les routes du sud de Peter Farrelly

13

Si beale street pouvait parler

de Barry JenkisIBSCT_04576_RC

Critique Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins

12

Portrait de la jeune fille en feu

de Céline Sciamma4952507.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Que cette histoire d’amour touche au sublime. Tout simplement somptueux, rarement vu un tableau aussi bouleversant.

11

Grâce à Dieu

de François Ozon2940573.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Derrière la fragilité des vies, la parole se libère. Premier rayon de lumière en guise de guérison, d’une puissance dévastatrice. Travail à tout point remarquable de François Ozon. Voici le premier très grand film Français de l’année 2019. Doter d’un scénario tout bonnement impressionnant comme sa mise en scène. L’entièreté de la distribution est sincèrement incroyable. Comme dirait l’adage parole de scout.

10

Dwelling in the fuchun mountains

de Gu Xiaogang2297455.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique Séjour dans les monts Fuchun de Gu Xiaogang

9

Sibyl

de Justine Triet0475398.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Dernier film de la compétition du festival de Cannes 2019. Exceptionnelle par son écriture, divinement délicieuse. Avec ce second film, Justine Triet explose tout et trouve en Virginie Efira l’actrice idéale à toute ces névrose. Il est rare de trouver une pareille alchimie, après « Victoria » en 2016. Sybil est la quintessence parfaite de l’amour, la famille et le cinéma. Voilà une éruption qui n’est pas prête de s’éteindre, Dieu merci. Voilà l’un des plus beaux duos du cinéma.

8

La Vérité

de Hirokazu Kore-eda1095329.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique La vérité de Hirozaku Kore-eda

7

Trainé sur le bitume

de S.Craig Zahler5380886.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique Trainé sur le bitume de S. Craig Zahler

6

Ad Astra

de James Gray0954085.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique Ad Astra de James Gray

5

J’ai perdu mon corps

de Jérèmy Clapin2777527.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin

4

Parasite

de Bong Joon Ho5181764.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Tout bonnement génialissime, Bong Joon Ho impressionne encore et toujours. Hilarant et un sens du cadre remarquablement intelligent. Plus de Wi-Fi dans la maison et pourtant la connexion sociale chez Bong Joon Ho est toujours au rendez-vous. Voilà une Palme d’Or amplement mériter. On retrouve dans Parasite tout ce qui a construit, petit à petit sa filmographie.

3

Une vie cachée

de Terrence Malick5989594.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

D’une beauté renversante, Malick nous offre un chef-d’œuvre inoubliable. Si vous n’avez plus fois en l’humanité, une vie cachée pourrait nous sauver. Le travail sublime et terriblement émouvant sur la bande originale de James Newton Howard achève toute idée de ne pas pouvoir aimé d’amour un pareil film.

2

The Irishman

de Martin Scorsese3222473.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

La porte se referme pas entièrement, laissant apparaître un film bouleversant sur le temps qui passe, l’amitié, l’amour. Scorsese reste impressionnant empreint d’une sublime mélancolie, voilà une romance avec le crime inoubliable.

1

Once Upon a time…in Hollywood

de Quentin Tarantino2726853.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Critique Once upon a time…in Hollywood de Quentin Tarantino

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s