Retour sur Avril, Mai, Juin & Juillet au cinéma

Retour sur Avril, Mai, Juin et Juillet au cinéma… 

 

 

John Wick Parabellum  

De Chad Stahelski 1123662.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis 

J’adore Keanu Reeves, mais que ces deux heures semblent interminables et pour le moins prévisibles. La chorégraphie des combats reste anecdotique et sans réelle extase. Qui veut la guerre, prépare son bain.

Ma Note

2,5 / 5

 

 

90’s

De Jonah Hill0860839.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis 

Quelques pars au fin fond de la cour de récré. Entre Xavier Dolan, Larry Clark et Gus Van Sant. Fin de l’enfance, on bascule vers l’adolescence. Premier film sur les premières fois, avec beaucoup de classe et de douceur. Touchant d’y voir un enfant se construire en même tant que son propre réalisateur. La composition de Trent Reznor & Atticus Ross, me donne la sensation d’être en dehors du temps. D’écouter et de contempler un monde qui n’est plus, déstabilisant de tristesse.

Ma Note

4 / 5

 

 

Petra

De Jaime Rosales1049520.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]
Mon Avis 

Thriller familiale sur le dit et les non-dits. Malgré un casting remarquable tout semble tellement prévisible et par moments grotesques. Quand l’art détruit l’art d’aimer.

Ma Note

2,5 / 5

 

 

Men in black : international

De F. Gary Gray0956274.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis

Scénario encore en rotation autour du vide. Malgré l’énergie déployée de Tessa Thompson & Chris Hemsworth. Absolument rien ne sauve du désastre ce manque d’ambition. Effets spéciaux ridicules, pour assurément la 3D la plus absente de l’univers. Vite que l’on me neuralyse.

Ma Note

1,5 / 5

 

 

Aladdin

De Guy Ritchie2483651.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis 

Ce rêve bleu, beaucoup trop long et anecdotique. Ne disposent que de 3 voeux. Je souhaite une mise en scène de qualité. Je souhaite plus de charismes pour Marwan Kenzari. Je souhaite oublier ce film.

Ma Note

2 / 5

 

 

Godzilla 2 Roi des Monstres

De Michael Dougherty0906519.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis 

Vivre en harmonie, avec un pareil film paraît impensable. Horrible du début à la fin, calvaire de tous les instants. Dans la fureur du pire, le pire engendre le pire.

Ma Note

0,5 / 5

 

 

Comme des bêtes 2

De Chris Renaud & Jonathan Del Val 5864168.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis 

Comme des bêtes, honnête film d’animation et ce malgré son manque d’originalité. Cela reste une road-promenade agréable.

Ma Note 

2,5 / 5 

 

Child’s Play : la poupée du mal

De Lars Klevberg1784761.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis

Affreux et en plus très loin du buddi-movie (haha). Voilà l’intelligence artificielle au service du néant. Absolument rien de neuf, voilà un produit obsolète et sans intérêt.

Ma Note

1 / 5

 

 

Booksmart

De Olivia Wilde2950890.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis

La belle surprise disponible sur Netflix, le scénario est vraiment bon. Assez impressionnant les choix de mise en scène d’Olivia Wilde pour un premier film. Kaitlyn Dever et Beanie Feldstein son remarquable.

Ma Note

3,5 / 5

 

Toy Story 4

De Josh Cooley5531288.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1].jpg

Mon Avis 

De retour en enfance, la plus belle maison d’antiquité Pixar semble encore à la fête. La boîte à rythmes dysfonctionne durant les vingt premières minutes. Usé par le temps, les premières boulottes, s’accrochent à des jouets inutilisés.

Ma Note 

3,5 / 5

 

 

 

Attaque à Mumbai

De Anthony Maras5646452.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis

Impressionnant et horriblement glaçant. Totalement impuissants, fort pour un premier film.

Ma Note

3,5 / 5

 

Hellboy

De Neil Marshall3238587.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis

Pendant 40 minutes sa passe presque, puis patara la suite est juste horrible. Aussi agréable qu’une scarification de l’avant-bras au biceps.

Ma Note

0,5 / 5

 

 

Convoie Exceptionnelle

De Bertrand Blier2668136.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis

Pendant 40 minutes, j’ai eu la sensation de revivre le meilleur de Bertrand Blier avec par exemple Les Côtelettes. Malheureusement ce qui suit avec le cabaret perd de son charme et redeviens prévisible et fade. Cependant Depardieu et Clavier restent encore des animaux fascinants.

Ma Note

2,5 / 5 

 

 

Le mystère Henri Pick 

De Rémi Bezançon 3334537.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Mon Avis 

Polar très agréable et vraiment assez bien écrit, on se passionne pour cette quête. Le duo que forment Luchini et Cottin fonctionne très bien. J’aime beaucoup en règle générale la douceur que dégage le cinéma de Bezançon.

Ma Note 

3 / 5 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s