Critique Le Daim de Quentin Dupieux

Réalisateur

Quentin Dupieux

Avec

Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy, Pierre Gommé…

Durée

1H17

Sortie

19 Juin 2019

Le Pitch

Georges, 44 ans, et son blouson, 100% daim, ont un projet.

Bande Annonce

Mon Avis

Après « Au poste  » sortie en 2018, Dupieux est déjà de retour avec Le Daim. George vient de faire le plein et prend la route, en direction d’une bonne affaire pour la modique somme de 7500 € le voici avec un style de malade. Le seul et unique blouson en daim. Chaque objet, chaque rencontre est nécessaire car cela permet à George, de construire sa nouvelle identité petite à petit le poussant à l’horreur absolue. Parer de sa plus belle tenue Jean Dujardin est encore une fois remarquable et bascule dans une solitude jubilatoire. Bien aidé, car à la réalisation de ce projet on retrouve la formidable Denise. Barman la nuit, monteuse le jour, elle rencontre George et lui fait part de sa passion pour le montage. Interprété part la remarquable Adèle Haenel, qui n’est ni plus ni moins que le premier grand rôle féminin dans la filmographie de Quentin Dupieux. On continue ici, la mise en abyme, toujours l’histoire d’un mec qui fait face à ces obsessions. George dans le film, ne fait pas exprès d’être fou, non c’est un homme persuadé que ce qu’il entreprend est juste. Après tout pourquoi avoir des remords, ce n’est que du cinéma et si tout ça n’existait pas ?

Ma Note

4 / 5

3173083.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s