Critique Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins

Réalisateur

Barry Jenkins

Avec

KiKi Layne, Stephan James, Regina King, Colman Domingo, Teyonah Parris, Michael Beach, Aunjanue Ellis, Dave Franco…

Durée

1H59

Sortie 

30 Janvier 2019

Le Pitch 

Harlem, dans les années 70. Tish et Fonny s’aiment depuis toujours et envisagent de se marier. Alors qu’ils s’apprêtent à avoir un enfant, le jeune homme, victime d’une erreur judiciaire, est arrêté et incarcéré. Avec l’aide de sa famille, Tish s’engage dans un combat acharné pour prouver l’innocence de Fonny et le faire libérer.

Bande Annonce

Mon Avis 

Éclipsé, seulement un court moment voilà déjà le retour de Barry Jenkis, après le triomphe de « Moonlight ». De Beale Street au pénitencier, la vie ne sait jamais arrêter. Derrière la douceur des couleurs et la composition de Nicholas Britell touchant au sublime. Impensable de ne pas tomber amoureux de Tish et Fonny dès le premier regard avec grâce et fragilité. Les prémices de l’amour ne s’oublient jamais, tout comme les voir retrouver un semblant de liberté. Les vingt-cinq premières minutes du film, sont tout bonnement magnifiques. Derrière l’injustice, se cachent des regards tout simplement déchirants et tellement inoubliables. On mettra le lit contre le mur, comme ça je verrais le rayon du soleil illuminé ton visage chaque matin. La beauté des textes de James Baldwin brille, quand cela s’accompagne du talent de Barry Jenkis rien n’entravent cette poésie elle s’illumine même face à l’injustice.

Ma Note 

5 / 5 2604946.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s