TOP CINEMA 2018

Voilà une nouvelle année de cinéma qui se termine, comme chaque fin d’année il est l’heure de faire un Top 20 des meilleurs films de l’année. Encore une grande année avec près de 162 films découvert.

Film Français : 51

États-Unis : 74

Reste du monde : 37

Dans une année aussi riche et comme chaque année je suis bien sûr passé à côté de très grand film, par manque de temps. Sinon merci infiniment de suivre mon site depuis bientôt trois ans celui d’un homme fou amoureux du cinéma et d’être de plus en plus nombreux. N’hésitez pas à découvrir les 75 publications de l’année 2018.

L’année s’arrête ici, le programme du début d’année 2019 est à tout point remarquable. D’ici la bonne année 2019 que la santé vous guide dans les plus belles salles obscure là où les émotions sont perpétuellement diffusées.

VOICI MON TOP 2018

20

Shéhérazade

De Jean-Bernard Marlin 5430487.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

En mac d’amour de toutes parts. En plein désordre émotionnel, balance ta vie d’avant, évade-toi pour un coup de foudre minot

Critique Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

19

En Liberté !

De Pierre Salvadori4145677.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Marche sur le gravier qui mène sur le chemin de la liberté. Une fois passé le grincement du portail, place au rêve éveillé. Essaye de revivre et de te sentir de nouveau libre. Voilà, le contre-pied parfait en pleine porte, pour tout sadomaso qui se respecte. Véritable trésor scénaristique diablement efficace de Pierre Salvadori, le casting est redoutablement irrésistible. Voilà encore une formidable comédie française.

18

Winter Brothers

De Hlynur Palmason 2901152.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Sous les tunnels, le rapprochement s’opère. Donne-moi un peu d’ivresse et je remplirais ton cœur de tendresse.

Critique Winter Brothers de Hlynur Palmason

17

Paul Sanchez est revenu !

De Patricia Mazuy 1701817.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Drôle et terriblement cruel, ou tout semble échapper à la raison. Patricia Mazuy se rapproche de plus en plus du cinéma des Larrieu.

16 EX-AEQUO

Jusqu’à la garde

De Xavier Legrand 5885519.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Ne jamais baisser la garde, le mâle rode, traque sa proie sans cesse de loin comme de près, la fête est finie.

16 EX-AEQUO

Nos Batailles

De Guillaume Senez3647666.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Parfois, la vie peut ébouillanter le quotidien. Alors, le cœur d’un père en manque de ressources, recherche un coin de paradis blanc. Que le paradis est beau, devant de pareil prestation.

15

Spider-Man : New Generation

De Bob Persichetti, Peter Ramsey & Rodney Rothman4529474.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Enfin un film digne du Spider-Man 2 de Sam Raimi. Le temps a été long, voilà enfin mon cœur fièrement accrocher à cette toile.

Critique Spider-Man : New Generation de Bob Persichetti, Peter Ramsey & Rodney Rothman

14

First Man

De Damien Chazelle 2712160.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Fille vers la lune, d’un enterrement au bonheur d’une naissance. Pas-de-géant, pour l’humanité, l’accomplissement comme sas vers la paix.

Critique First Man de Damien Chazelle

13

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance

De Martin McDonagh 3047149.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

La fureur de vivre pour ne pas se laisser totalement mourir. Celle aussi d’une région qui emprunte finalement la route de la cohésion.

12

Mission Impossible Fallout

De Christopher McQuarrie 4726960.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Voilà une mission, ou l’amour de la mort semble présent à chaque carrefour. Alors on trébuche et on admire au loin la vie.

Critique Mission Impossible Fallout de Christopher McQuarrie

12 EX-AEQUO

Blindspotting

De Carlos Lopez Estrada

5832374.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Plus puissant qu’une arme à feu, dans le vertige social, la plus belle reprise de justice qu’il puisse exister reste la grandeur d’âme.

Critique Blindspotting de Carlos Lopez Estrada

11

Les garçons sauvage

De Bertrand Mandico3111616.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Sauvage est l’escapade qui mène à la résurrection. Larguons les amarres dans l’au delà, car voilà la fin malgré l’arrivée probable d’un sein.

Critique Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico

10

First Reformed

De Paul Schrader 352188.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Reformer l’être humain est déjà trop tard. L’orgue de la vie semble inévitablement en panne. Ce qui amène la vie ne retire en rien l’espérance.

Critique First Reformed de Paul Shrader

9

Leto

De Kirill Serebrennikov 2874126.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

La graine est plantée, le rock russe célébré avec fierté, une liberté encore cadenassée. La pellicule tourne et film plus qu’un simple été.

8 EX-AEQUO

Hérédité

De Ari Aster 0522199.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Brûlons les idées horrifiques que nous connaissons, élève-toi dans la froideur d’un couronnement que ta grand-mère aimerait tant.

8 EX-AEQUO

The House That Jack Built

De Lars von Trier 0716264.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Un soir de mai, le stress était encore tellement palpable à la sortie du théâtre lumière juste après la séance de gala. La main toute tremblante de Lars Von Trier venait de croiser la mienne. Lui demandant un autographe sur le ticket d’entrée, je me suis permis la même chose envers Matt Dillon formidable tueur en série complètement toquer. J’ai alors ressenti à leur contact une très forte émotion mélanger à un soudain soulagement. Enfin le grand architecte Lars Von Trier était de retour, de retour a la maison. Il venait de bâtir un nouveau film qui lui ressembles, malsain, hilarant et terriblement dérangeant. Après sept ans aux portes de l’enfer, l’icône démontre encore que l’art est resté au bout de ses doigts.

7

Phantom of Tread

De Paul Thomas Anderson 5477554.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Tout grand gourmand aspire à un repas fin et délicat. Dans cette doublure à l’abri des regards indiscrets se cache un chef-d’œuvre venimeux.

Critique Phantom Thread de Paul Thomas Anderson

6

Girl

De Lukas Dhont 5899874.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Au plus prés des corps, fouetté, piqué vers la figure parfaitement exécutée. L’impatience trébuche, le cœur vacille.

Critique Girl de Luckas Dhont

5

Hostiles

De Scott Cooper 4880433.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Un bout d’humanité accompagne cette dernière escapade vers les territoires sacrés des classiques instantanées.

Critique Hostiles de Scott Cooper

4

Pentagon papers

De Steven Spielberg 4987403.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Comme une feuille d’un journal s’envolant dans l’air. Il paraît clair que Steven Spielberg est un cinéaste que la liberté éclair.

Critique Pentagon Papers de Steven Spielberg

3

Grass

De Hong Sang-Soo 2703959.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Café des indiscrétions et des erreurs commises. Face à certaines indécisions, l’ivresse et de mise. Devant pareil narrateur la vie passe vite.

Critique Grass de Hong Sang-Soo

2

Une affaire de famille

De Hirokazu Kore-eda


5877532.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Ici et là on chaparde des moments de bonheur et de grâce. Pas besoin de chercher la famille idéale. Hirokazu Kore-eda sublime tout encore une fois, par la richesse d’une mise en scène à la profondeur tout bonnement impressionnant que cela soit au premier ou second plan ou dans la profondeur. Tout s’articule avec maestria, douceur et beauté, traitent d’un sujet pas souvent développer. On finit tout simplement dévasté plus qu’un grand film, un chef-d’œuvre.

1

Mektoub my love : Canto Uno

De Abdellatif Kechiche 0577198.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Chef-d’œuvre, où tout être humain rêve de vivre. Rentre sur la piste, il devient clair que nous sommes plus que de simple convive.

Critique de Mektoub my love : Canto uno d’Abdellatif Kechiche

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s