Critique The Little Stranger de Lenny Abrahamson

Réalisateur 

Lenny Abrahamson

Avec 

Domhnall Gleeson, Ruth Wilson, Charlotte Rampling, Will Poulter…

Durée 

1H52

Sortie 

  26 Septembre 2018

Le Pitch 

Fils d’une modeste domestique, le docteur Faraday s’est construit une existence tranquille et respectable en devenant médecin de campagne. En 1947, lors d’un été particulièrement long et chaud, il est appelé au chevet d’une patiente à Hundreds Hall, où sa mère fut employée autrefois.5762979.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Bande Annonce 

Mon Avis 

The little stranger est l’adaptation à succès de Sarah Waters, publié en 2009. L’une des qualités indéniables du film est son atmosphère qui est à tout point remarquable, tout comme sa distribution mention spéciale à la formidable interprétation de Ruth Wilson. Cependant, le film n’est pas exempt de reproche. On coupe ici et là bien trop vite les plans. En allongeant certaines scènes par plus de froideur et de distance, on aurait la sensation que le plan est beaucoup plus habité tout en gardant un recul nécessaire en plan large, créant ainsi une atmosphère comme il se doit. Ce que Lenny Abrahamson ne parvient pas à tenir sur un film complet, tout comme  »Room » sortie en 2016 sa mise en scène s’appauvrit et se fissure au gré des minutes qui s’écoulent. Plus fort que le désir, il est bon de vivre dans la demeure que tu chéris. Laisse-moi gambader ma douce chérie, je suis déjà ton mari.

Ma Note 

3 / 5 


5803605.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s