Critique Le monde est à toi de Romain Gavras

Réalisateur 

Romain Gavras

Avec 

Karim Lecklou, Isabelle Adjani, Vincent Cassel, Oulaya Amamra….

Durée 

1H34

Sortie 

15 Août 2018

Le Pitch 

François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies. Poutine, le caïd lunatique de la cité propose à François un plan en Espagne pour se refaire. Mais quand tout son entourage : Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père à la ramasse tout juste sorti de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets, s’en mêle, rien ne va se passer comme prévu ! 4088110.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Bande Annonce 

Monte le Son

 

 

Mon Avis 

Le monde ou rien, si tu n’as pas le cœur grenadine, tant pis pour toi. Voilà la comédie de l’été même de l’année et en plus de cela, elle est française. Tellement irrésistible, « le monde est à toi » à tout pour devenir culte, c’est la sensation qui s’est immédiatement dégagée en mai dernier à la quinzaine des réalisateurs. Gavras, signe ici une comédie décapante sur le jeune François, interpréter par un Karim Leklou, formidable de naïveté et tellement touchant. Pris d’amour, pour la belle et vénéneuse Oulaya Amamra, découvert dans « Divines ». Petit dealer encore couvé par sa maman qui n’est autre qu’Isabelle Adjani implacable, dans cette comédie frappadingue on n’oublie pas bien sûr François Damien et Philippe Katerine dans des plus petits rôles, voilà presque l’équipe de la loose au complet. Presque, car comment peut-on passer à côté de la performance magistrale de Vincent Cassel, incroyablement drôle, qui passe ici son temps à regarder des vidéos conspirationnistes sur entre autres les Illuminati. Assez drôle d’ailleurs de voir un Cassel de plus en plus en alerte plus le film avance. Facétieux, car le mot Illuminati, a un rapprochement direct avec ce que rap en parallèle Rockin’Squat du groupe « Assassin ». On est face à une bande de voyou qui cherche à se retirer du game et ainsi vivre la vie à la douce pour le personnage de Cassel le rêve est de posséder un camping-car. Quand l’autre cherche à devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Alors, il devient normal de se poser sûrement leurs questions préférées, qu’est-ce je vais faire de tout cet oseille?4998168.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

 L’oseille, est bien présente dans le film en plus d’un scénario qui tient la distance et des répliques qui font très souvent mouche. Mise en scène avec élégance, filmant les espaces et les immeubles avec un style bien à lui. Gavras, fait étalage d’un visuel qui lui est propre aux couleurs pétantes avec un climax de fin savoureusement divin. Agrémenté d’une bande-son pop que demandé de plus, bah rien car après toute la vie ne t’apprend rien ou presque. Alors, prends le chemin du cinéma le plus proche dès demain.

Ma Note  

4 / 5 

4075611.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s