Réalisateur :  Tom McGrath

Durée : 1h38

Sortie : 2017 

Le Pitch

C’est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade  avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire !

Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète…

Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !

BANDE ANNONCE

MON AVIS

« Baby Boss »  est le nouveau film d’animation de Tom McGrath, réalisateur de « Madagascar » 1,2 et 3 et aussi de « Megamind » en 2010.

Le film parle comme « Cigognes et compagnie » de la fameuse grande question qui agite l’animation « d’où viennent les bébés ». Avec une différence dans la production, le bébé est sélectionné après la terrible épreuve du guili-guili. S’il y a rire, il est bon pour retrouver une famille. Si rien ne se dégage de sa petite frimousse , direction le travail.
Baby Boss est très agréable, car déjà très drôle et le mélange animation 2D et 3D est très réussie. Son scénario est bien ficelé, même si  toutefois un peu plus de mordant n’aurait pas été du luxe.critique-baby-boss-drole-touchant-et-reussi-62316

Le film est rempli de référence à « Mon beau père et moi », « Sherlock Holmes », « Maman j’ai raté l’avion » , « Indiana Jones », « ET »,  » Mary Poppins », « Le Seigneur des Anneaux » , du moins surtout à Gandalf et son fameux « Vous ne passerez pas », « Teletubbies » et « Terminator 2 »,  on trouve aussi une scène en référence  à « Matrix » avec la teuteute, qui est un parallèle avec la pilule bleue avalée par Neo dans « Matrix ». Comme dit Baby Boss  « suce la et tu connaîtras la vérité ». Tim 7 ans le fait, oups pardon pour le spoiler.

Tim et Baby Boss, vont alors s’entraider dans l’espoir de ne plus jamais se revoir. Car derrière tout cela se cache un ennemi, qui suite à une intolérance au lactose a été renvoyé par le conseil d’administration. Sa vengeance est de lancer le chiot éternel qui ne grandira jamais.

Alors Tim dit  » On pourrait partager l’amour ? » , quand réplique Baby Boss « Tu n’as pas fait l’école de commerce. » Etre bébé chez Tom McGrath c’est aussi un travail, heureusement pour nous cela peut aussi faire un agréable film d’animations.

MA NOTE

 

3,5 /  5


maxresdefault

Publicités