Critique Gangsterdam de Romain Levy

Réalidateur : Romain Levy 

Avec : Kev Adams, Manon Azem, Côme Levin, Hubert Koundé, Mona Walravens, Alex Hendrickx, Ido Mosseri, Patrick Timsit, Manu Payet…

Durée : 1H40

Sortie : 29 Mars 2017

Le Pitch

Ruben, Durex et Nora sont tous les trois étudiants en dernière année de Fac. Par manque de confiance en lui, Ruben a déjà raté une fois ses examens. Même problème avec Nora, à qui il n’ose avouer ses sentiments. Et ce n’est pas Durex son ami d’enfance, le type le plus gênant au monde, qui va l’aider…Lorsqu’il découvre que Nora est aussi dealeuse et qu’elle part pour Amsterdam afin de ramener un tout nouveau type de drogue, Ruben prend son courage à deux mains et décide de l’accompagner. Ce voyage à Amsterdam, c’est le cadre idéal pour séduire enfin Nora, dommage pour lui que Durex s’incruste dans l’aventure. Alors que tous les trois découvrent la capitale la plus dingue d’Europe, leur vie va franchement se compliquer quand ils vont réaliser que la drogue qu’ils viennent de récupérer appartient aux plus grands criminels d’Amsterdam…Très vite Ruben, Durex et Nora vont comprendre que pour retrouver leur vie d’avant, ils vont devoir cesser d’être des blaireaux, pour devenir de vrais héros.

BANDE ANNONCE

MON AVIS

Gangsterdam est le second film de Romain Levy, 5 ans après « Radiostars« 

Le film, se veut transgressif dans son humour du style Judd Appatow , Michel Hazanavicius. Comment dire, on en est très loin malheureusement. On peut être heureux et optimiste niveau comédie française en 2017, pour l’instant ? À cette question, la réponse est non. Au vu de ce qu’on vient de nous proposer depuis Janvier. On a déjà eu le droit à « Raid Dingue » de Danny Boon, « Alibi.com » de Philippe Lacheau , »Si j’étais un homme » d’Audrey Dana et dans la série « Vive le massacre de la comédie française » débarque cette semaine l’ignoble « À bras ouverts » de Philippe de Chauveron. Bref, on a à peine le temps de se remettre de « Gangsterdam« , que débarque une nouvelle boule puante. Ce qui est encore plus triste, c’est que ces films en règle générale monopolisent les salles, laissant peu de place aux autres d’exister dignement. Et il monopolise l’attention, temps ces deux films sont abjects et abominables.

Dans ce carambolage de l’humour, que garder de positif. Et bien, qu’il y a des comédies drôles et de qualité, en 2016, on a eu Toni Erdmann » de Maren Ade, « Victoria » de Justin Triet, « The Nice Guys » de Shane Black, « La loi de la jungle » d’Antonin Peretjatko, « La folle histoire de Max et Léon » de Jonathan Barré ou encore « Apnée de Jean-Christophe Meurisse.

Pour l’instant 2017, ne propose rien de bon en matière de comédie au cinéma . Si ce n’est le très beau film « Patients » de Grand Corps Malade et de Mehdi Idir dans le style comédie dramatique. Il est possible de trouver son bonheur, aussi sur Netflix. Avec « Love » et « Crashing »sur OCS City de Orange, deux productions Judd Apatow. Sinon, il y a les stand-up avec le très drôle Dave Chappelle et l’excellent Louis C.K. qui sont disponibles et donc à voir d’urgence. Voilà de quoi nous faire patienter en attendant des jours meilleurs en matière de comédie au cinéma.

LOVE SAISON 1 ET 2 SUR NETFLIX

CRASHING SAISON 1 SUR OCS CITY ORANGE 

DAVE CHAPPELLE 2 SHOW SUR NETFLIX

LOUIS CK 2017 SUR NETFLIX 

MA NOTE

0 / 5

Publicités

3 commentaires

  1. Gangsterdam est le genre de film qu’on met vite aux oubliettes. Il a quelques passages comiques certes, mais le reste est fade. Cependant, je souhaite souligner la prestation de Côme Levin, il est drôle. Ma note : 5/25.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s