Réalisateur : Bill Condon 

Avec : Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans, Kevin Kline, Josh Gad, Ewan McGregor, Emma Thompson, Audra McDonald, Stanley Tucci…

Durée : 2H10 

Sortie : 22 Mars 2017 

Le Pitch

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la forêt, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

562162

BANDE ANNONCE

MON AVIS

La Belle et la Bête sont de retour, déjà et oui, il y ‘a seulement 3 ans de cela sortait en salle « La Belle et la Bête » de Christophe Gans réalisateur du film « Le Pacte des Loups » en 2001 ainsi que « Silent Hill » en 2006. Alors certes, on était loin très loin d’un chef-d’œuvre avec « La Belle et la Bête », mais aux jeux des comparaisons, le peu de magie de cette œuvre mainte et mainte fois remake, était plus intéressante que cette nouvelle aventure insipide qui nous est proposée en 2017.

1061884_w1020h450c1cx511cy249cxt0cyt0cxb1069cyb853

Cette nouvelle version, est réalisée par Bill Condon qui a également fait « Mr Holmes » en 2016 avec l’excellent Ian McKellen. Rien de nouveau, le film reste plus que fidèle à l’histoire d’origine. Il est parcouru tout le long de ses 2H10 de chanson, celle bien sûr de Belle, Gaston, LeFou, la Bête et j’en passe. Des chansons stridentes et assez grotesques. Belle est jouée par Emma Watson aka Hermione Granger, comme le dit l’une des chansons interprétée par Gaston, joué par Luke Evans, « Belle est aussi rebelle que Belle ». Une demoiselle, très à part qui s’enferme dans ses livres, « Un coin du monde comme elle le dit, qui lui semble immense ».

Devant prendre la place de son père, dans ce grand château pour les raisons que tout le monde connaît. Belle et Bête vont apprendre à se connaître, grâce à la passion de la lecture. Avant de tomber amoureux de la Bête, Belle va tomber amoureuse de son immense bibliothèque. Dans les jardins, Belle et la Bête vont s’apprivoiser comme on peut apprivoiser un animal. Et là, on sort les gros sabots. Oui, la Bête apprivoise le cheval du père de Belle et le caresse. Nous faisant alors comprendre d’une certaine manière que le rapprochement est en bonne voie avec Belle.

Peu de point positif à garder de cette énième adaptation, si ce n’est de retrouver Dan Stevens qui joue Bête pourquoi lui ? Pour la simple et bonne raison que via cette immense acteur, je ne peux que vous conseiller vivement « Legion FX ». La série de Noah Hawley qui revient sur l’histoire de David Haller, le fils schizophrène du professeur Xavier. Je vous conseille de la découvrir, à la place de ce film sans charme, ou la magie n’est qu’un simple artifice. Disney poursuit la restauration ou l’autodestruction de son patrimoine et plonge « La Belle et la Bête » dans un hiver maudit.

MA NOTE

1 / 5

7786651658_emma-watson-chante-belle-dans-le-nouveau-trailer-de-la-belle-et-la-bete

Publicités