Réalisateur :Martin Scorsese

Avec : Andrew Garfield, Adam Driver, Liam Neeson, Tadanobu Asano, Ciaran Hinds, Yosuke Kubozuka, Yoshi Oida, Shinya Tsukamoto, Issei Ogata, Nana Komastsu, Ryo Kase, Michié…

Durée : 2H41

Sortie : 8 Février 2017

 Le Pitch

XVIIème siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du catholicisme. Au terme d’un dangereux voyage, ils découvrent un pays où le christianisme est décrété illégal et ses fidèles persécutés. Ils devront mener dans la clandestinité cette quête périlleuse qui confrontera leur foi aux pires épreuves.

silence-004501BANDE ANNONCE 

MON AVIS

Aller découvrir un film de Martin Scorsese, c’est en soit un acte de religion, un bonheur cinéphile .

Père Sebastiao, joué ici par le très convainquant Andrew Garfield, part au Japon en compagnie du Père Francisco Garupe, Adam Driver, retrouver le Père Ferreira qui n’a plus donné signe de vie depuis bien longtemps. Voilà donc le bute premier de cette recherche, les deux prêtes jésuites arrivent en terrain hostile, où le catholicisme est interdit. A leur arrivée les deux hommes doivent se faire discret, cachés, ils vont vivre quelque temps et donner messe et confessions aux pratiquants.

landscape-1482951700-martin-scorsese-silence-religion-on-film1

Le film est d’une grande intelligence, magnifiquement mis en scène par un Martin Scorsese en état de grâce. Terriblement fort et brutal, son film montre Sébastiao croire en un dieu qui l’a lâchement oublié, ou pas. Et si Yôsuke Kubozuka qui joue Kichijiro dans le film était en fin de compte plus qu’un simple homme perdu, mais le dernier rattachement pour le Père Sebastiao, à une croyance plongée sous silence. A travers le rôle de Kichijiro qui navigue ou pas, dans le monde de la trahison, nous avons peut être là un signe, le fameux signe temps attendu d’un Dieu qui ne l’aurait en fin de compte jamais trahis.

Ce voyage sans retour, dans un Japon plongé sous le règne du silence. Le soin apporté au scénario est incroyablement fort. Je ne pourrais jamais m’apostasier de l’oeuvre de Martin Scorsese.

44e5ae2c0e8cdf6f0ee9b916b39b3c91ee35854d1MA NOTE

FILM : 4  / 5

MISE EN SCENE : 4 / 5

CASTING : 4,5 / 5

SCENARIO : 4,5  / 5

MUSIQUE : 5 / 5

TOTAL SILENCE

22 / 25

first-trailer-martin-scorseses-silence-696x4641

Publicités