Quand on regarde la filmographie de Michel Hazanavicius, on n’est pas étonné qu’il s’attaque à Godard, surtout lui, Roi du détournement avec DERRICK CONTRE SUPERMAN, ÇA DÉTOURNE et sans oublier LA CLASSE AMÉRICAINE début des années 90. MES AMIS est son premier film en 1999, on y retrouve Yvan Attal et le frère de Michel, Serge Hazanavicius. Puis vient la révélation du grand public avec Hubert Bonisseur De La Bath, alias OSS 117, qui au cours de deux films, nous fera découvrir Le Caire et Rio. Trois ans plus tard, il est de retour avec THE ARTIST film aux 53 Prix, de quoi remplir une belle et grosse bibliothèque. Il y retrouve pour la troisième fois Jean Dujardin dans le rôle de George Valentin vedette de cinéma des années 20. Après un tel succès, la pression est forte, on nous attend sur la moindre erreur. Chez lui, aucune crainte particulière à ce sujet, la preuve avec THE SEARCH son film de guerre, retraçant les événements de la Tchétchénie en 1999, qui ne reçut pas l’accueil attendu. Cela fut assez dur en 2014 pour sa femme Bérénice Bejo.

LA SUITE SUR

http://lemag.1001cine.fr/

Publicités