Critique The Birth Of A Nation de Nate Parker

Réalisateur : Nate Parker

Avec : Nate Parker, Armie Hammer, Penelope Ann, Jackie Earle Haley, Mark Boone Junior, Colman Domingo, Aujanue Ellis, Dwight Henry…

Durée : 1h50

Sortie : 11 Janvier 2017

Le Pitch

Trente ans avant la guerre de sécession, Nat Turner est un esclave cultivé et un prédicateur très écouté.

Son propriétaire, Samuel Turner, qui connaît des difficultés financières, accepte une offre visant à utiliser les talents de prêcheur de Nat pour assujettir des esclaves indisciplinés. Après avoir été témoin des atrocités commises à l’encontre de ses camarades opprimés, et en avoir lui-même souffert avec son épouse, Nat conçoit un plan qui peut conduire son peuple vers la liberté….

8a92817771480672d9c8f440a12a0f8c1c18ed751

BANDE ANNONCE

MON AVIS

A Sundance dernier, le film a fait grand bruit. Le premier film de Nate Parker jouissait d’un direct to Oscars 2017.

Puis, vient l’affaire d’une sombre histoire de viol vieux de 17 ans qui a longuement été commenté, si vous souhaitez en savoir plus je vous conseille de vous renseigner par vous-même, car en toute franchise même si cette histoire est horrible et triste, je préfère critiquer le film et non la personne et son passé.

J’en attendais énormément, que ma déception fut grande. Pour débuter l’acteur principal Nate Parker est donc réalisateur, acteur , scénariste, producteur, on n’ est jamais mieux servi que par soi-même mais malheureusement pas dans « The Birth of a Nation ».

Je ne suis pas convaincu par Nate Parker acteur, peu emballé par sa prestation. Et pourtant le sujet est franchement très intéressant et à tout pour me plaire vu son importance, mais rien n’aide le film même pas son scénario.

133210-jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx1

Du côté de la mise en scène, même chanson chaque bonne idée n’est jamais aboutie de manière concrète, Parker ne laisse jamais vivre le film. J’ai cherché un brun d’espoir dans sa mise en scène mais le temps de l’apercevoir furtivement on a déjà changé de plan. Tout est poussif sans souffle ni rage et pourtant on est censé vivre la naissance d’une révolution et bien on est bien loin de tout cela.

Abd Al Malik, disait lors d’une avan- première du film je cite :  » « The Birth of a Nation »est un grand film, dans le sens où il amène au débat. »

Qu’un film amène au débat logique, oui. Cela ne fait pas automatiquement de lui un grand film, la preuve ici.

MA NOTE

FILM : 1 / 5

MISE EN SCENE : 1 / 5

CASTING : 1 / 5

SCENARIO : 1 / 5

MUSIQUE : 2 / 5

TOTAL THE BIRTH OF A NATION

6 / 25 

thumbnail_242641

Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s