Réalisateur : Kenneth Lonergan

Avec : Casey Affleck, Michelle Williams, Kyle Chandler, Lucas Hedges…

Durée : 2H18

Sortie : 14 Décembre 2016

Le Pitch

C’est l’histoire des Chandler, une famille de classe ouvrière, du Massachusetts. Après le décès soudain de son frère Joe, Lee est désigné comme le tuteur de son neveu Patrick. Il se retrouve confronté à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi et de la communauté où il est né et a grandi.

maxresdefault1

BANDE ANNONCE

MON AVIS

La lente et dure reconstruction.

Comment se reconstruire, quand on n’a touché le fond.

Hanté par une ville, où l’idée d’y mettre un pied en est presque insupportable, Cassey Affleck n’a d’autre choix que de rentrer à Manchester, sa ville natal. Il doit s’occuper des funérailles de son frère  et de son neveu Patrick jouer ici par Lucas Hedges, que l’on n’a pu découvrir dans Moorise Kingdom de Wes Anderson , qui confirme ici tout le talent entrevu en 2012.

On suit alors Lee dit Cassey Affleck de l’hôpital , jusqu’à la préparation des obsèques en passant par un rendez-vous chez le notaire et l’accompagnement de Patrick les jours suivant la perte de son père. Avec la sensation que le frère de Lee en lui confiant ce rôle de tuteur, lui donne un début d’espoir.

24_08_16_01_nts1

La mise en scène de Keneth Lonergan est tout aussi brillante que délicate, avec un soin du montage bien travaillé par Jennifer Lame qui avait par avant travailler sur While We’Re Young et France Ha de Noah Baumbach. Sans être larmoyant, un film où la colère est bien enfouie à l’intérieure, se qui n’empêche en rien de la voir éclater de manière brutal et dévastatrice.

Que dire du casting, époustouflant, tout le monde joue à merveille. A commencé par Cassey Affleck qui signe encore une performance magistrale qui mérite plus que tout enfin l’Oscar . Sans compter sur Kyle Chandler impeccable, qui navigue avec talent entre cinéma et série, un homme à la filmographie assez incroyable, injustement sous utilisé au cinéma.

Quand à Michelle Williams, qui à un temps de présence assez court dans le film et pourtant elle hante le film telle une ombre que l’on souhaite plus revoir, nous rappelant sans cesse se qui a bouleversé la vie à jamais de Lee. Que cela soit au téléphone ou par une rencontre fortuite dans les rues de Manchester, le coeur brisé l’est et le sera toujours.

Comment survivre au deuil, c’est se que nous compte Manchester by the Sea, mélodrame somptueux et bouleversant.

 

MBTS_3869.CR2MA NOTE

FILM : 5 / 5

MISE EN SCENE : 5 / 5

CASTING : 5 / 5

SCENARIO : 5 / 5

MUSIQUE : 5 / 5

TOTAL MANCHESTER BUY THE SEA

25 / 25 24-manchester-by-the-sea-w1200-h6301

Publicités